Jeux d'Ombres Index du Forum Jeux d'Ombres
Lumière sur les jeux de rôles amateurs.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Proposition d'article et demande d'avis

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jeux d'Ombres Index du Forum -> [JdO] eZine
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Anorer
Lecteur


Inscrit le: 15 Juin 2005
Messages: 22
Localisation: Lyon

MessagePosté le: 29 Juin 2005 21:10    Sujet du message: Proposition d'article et demande d'avis Répondre en citant

Bonjour,

Voilà je souhaite soumettre cet article qui pourait servir pour certains qui font des jeux amateurs. Dites moi ce que vous en pensez.

Les droits d'auteur

Vous avez crée un jdr ou vous souhaitez en créer un. Vous vous demandez quels sont vos droits sur votre oeuvre et les alternatives existantes.

Si vous ne faites rien, vous êtes automatiquement protégé par le "droit intellectuel" (on qualifiera ce droit de Copyright par mesure de simplicité). Quand il s'agit d'un droit intellectuel qui porte sur une création de l'esprit, il est attaché à la personne de son auteur. Le droit d'auteur donne à l'auteur un droit exclusif d'exploitation sur son œuvre. Par exemple, un écrivain a des droits sur ses œuvres littéraires. Il a le monopole d'exploitation de ses œuvres, qui lui permet de négocier la publication de l'œuvre par un éditeur, moyennant rémunération (droits d'auteur). Cela signifie donc que personne ne peut diffuser votre travail même gratuitement sans votre accord. Personne ne pourra modifier votre travail.

Le copyright est donc simple car vous n’avez rien à faire et personne ne pourra modifier ou distribuer votre œuvre. Vous gardez le contrôle sur votre création.

Points positifs :
Rien à faire.
Votre œuvre ne sera jamais distribuée sans votre accord.
Votre œuvre ne sera jamais modifiée sans votre accord.
Il faudra attendre 70 ans après votre mort pour que chacun puisse utiliser votre œuvre comme il l’entend.

Points négatifs :
Gestion des droits rendue plus difficile si des personnes viennent vous aider.
Appréhension des collaborateurs quant aux droits.

Une alternative intéressante au copyright est le copyleft. Le copyleft est la possibilité donnée par l'auteur (un artiste, un informaticien, ou quiconque produit un travail soumis au droit d'auteur) d'utiliser, copier, étudier, modifier et distribuer son œuvre à l'utilisateur, avec la restriction que celui-ci devra laisser l'œuvre sous les mêmes conditions d'utilisation, y compris dans les versions modifiées ou étendues.
Comme les choses en ce monde ne sont pas simples, il existe différentes licences libres.
On commence par la plus connue, la Licence de documentation libre GNU (GFDL). L'objet de cette licence est de rendre tout manuel, livre ou autre document écrit « libre » au sens de la liberté d'utilisation, à savoir : assurer à chacun la liberté effective de le copier ou de le redistribuer, avec ou sans modifications, commercialement ou non. Votre jdr pourra donc être modifié (c’est l’aspect qui doit rebuter la plupart des créateurs), distribué gratuitement ou commercialisé sans votre accord (une disposition de la licence permet de changer la modification pour rendre le document non modifiable).

Points positifs :

Licence très répandue.
Possibilités de rendre certaines parties ou la totalité de votre travail non modifiable.

Points négatifs :

Compliqué à mettre en place.
Pas de traduction officielle.

La Licence Art Libre (ou LAL) est un contrat qui applique le principe du Copyleft à la création artistique. Elle autorise tout tiers (personne physique ou morale), ayant accepté ses conditions, à procéder à la copie, la diffusion et la transformation d'une œuvre, comme à son exploitation gratuite ou onéreuse, à condition qu'il soit toujours possible d'accéder à sa source pour la copier, la diffuser ou la transformer. Cette licence équivaut à la GFDL mais vous ne pouvez pas restreindre la modification de votre œuvre. Cette licence de création française est à préférer car elle est disponible en français et est soumise au droit français.

Points positifs :

Application directe en droit français.
Facile à mettre en place.

Points négatifs :

Connotation artistique.

Les creatives commons (cc), sont un groupement de licences (au nombre de six). Elles vont de la licence la plus à droite (proche du copyright) à la licence la plus à gauche (copyleft). Ces licences tournent autour de pôles que vous pouvez moduler :

Paternité (vous choisissez si vous voulez que votre nom apparaisse).
Commercial (vous choisissez si l’on peut vendre ou pas votre œuvre).
Modification (vous choisissez si l’on peut modifier votre travail).
Partage des conditions initiales à l’identique (vous avez la possibilité de demander que l’œuvre qui sera dérivée de votre travail soit diffusée sous la même licence).

Tout cela nous amène donc à 6 licences possibles :

Tableau des licences avec les symboles



A noter que seules les licences Paternité et Paternité + Partage des conditions initiales à l’identique sont dans l’esprit copyleft.

Points positifs :

Très séduisantes.
Modulables.

Point négatif :

Mauvaise lisibilité



Le CopID ou le CopyID est une mention que vous pouvez faire apparaître sur votre œuvre. Cette mention permet de faire tomber votre œuvre dans le domaine public non marchand. Chacun peut donc en faire ce qu’il veut, mais ne peut en faire un usage lucratif. Ce n’est donc pas une licence, mais juste un ajout que l’on peut faire à un copyrignt ou à un copyleft.

Il existe encore un tas de possibilités mais voici en tout cas les plus utilisées. Les licences permettent de clarifier votre situation et celle des gens qui vous lisent. Faites attention également, si vous souhaitez que votre jeu puisse apparaître sur un support payant, comme dans un magasine de jdr, il faut laisser les droits concernant la commercialisation.

L’avantage de permettre l’appropriation de votre œuvre permet de rassembler plus de monde autour de votre projet. Une licence libre garantit aux personnes qui vont vous rejoindre de pouvoir travailler sur votre jeu sereinement. C’est également le cas pour vous. Un chapitre réalisé sur votre jeu par la communauté peu devenir le votre ; même si vous ne vous entendez plus avec la personne initiale.

L’énorme avantage du Copyright est donc de conserver un contrôle total sur son œuvre et d’être entièrement responsable.

Note : les textes en italique sont issue de Wikipedia
_________________
Le Jdr c'est comme le sexe. C'est mieux quand c'est libre et gratuit (détourné de Linus Torvald)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
victorio
Lecteur


Inscrit le: 26 Mai 2003
Messages: 877
Localisation: Saint-Etienne

MessagePosté le: 30 Juin 2005 7:32    Sujet du message: Répondre en citant

C'est très interessant, je suis asse preneur de ce genre d'articles. Et une proposition spontané de ce style ne peu être que bienvenue.

En l'état ton article mériterai d'être un peu modifier, notement en donnant des url de source. Si tu veux approfondire n'esite pas sinon il pourrai faire une page complette a l'interieur de JdO.

Si cela te botte on en parle plus en pv par mail.
_________________
Victorio
Jouez à Crimes .
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
axolotl
Lecteur


Inscrit le: 04 Juin 2003
Messages: 192

MessagePosté le: 30 Juin 2005 9:10    Sujet du message: Répondre en citant

C'est un peu le pendant de cet article sur Jidrapolis. C'est en tout cas un tres bon complement... Victorio: tu penses qu'on pourra l'integrer a Jidrapolis ?
_________________
axolotl
Magie Eternelle
http://www.magieeternelle.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Anorer
Lecteur


Inscrit le: 15 Juin 2005
Messages: 22
Localisation: Lyon

MessagePosté le: 30 Juin 2005 9:29    Sujet du message: Répondre en citant

Merci,

Pour les liens oui biensur je vais les mettre, faut profiter que ce soit un E-zine.

Faut juste que je regarde un truc concernant la licence de l'article lui même Très content car je cite Wikipedia.

L'article n'est pas finalisé, notamment au niveau tournure.

Voilà Très content
_________________
Le Jdr c'est comme le sexe. C'est mieux quand c'est libre et gratuit (détourné de Linus Torvald)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
victorio
Lecteur


Inscrit le: 26 Mai 2003
Messages: 877
Localisation: Saint-Etienne

MessagePosté le: 30 Juin 2005 10:01    Sujet du message: Répondre en citant

axolotl a écrit:
C'est un peu le pendant de cet article sur Jidrapolis. C'est en tout cas un tres bon complement... Victorio: tu penses qu'on pourra l'integrer a Jidrapolis ?

Tout dépendra de la fuzion JdO/Jidrapolice. Et de la publication de cet article dans JdO.
_________________
Victorio
Jouez à Crimes .
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Anorer
Lecteur


Inscrit le: 15 Juin 2005
Messages: 22
Localisation: Lyon

MessagePosté le: 30 Juin 2005 16:32    Sujet du message: Répondre en citant

De toute façon cet article sera en licence libre (probablement LGPL à cause des citations Wikipedia). Je vais voir si je peut pas trafiquer les articles du wikipedia pour en faire à ma sauce et ensuite mettre le tout en CopID. Donc le texte pourra apparaitre de partout. Très content
_________________
Le Jdr c'est comme le sexe. C'est mieux quand c'est libre et gratuit (détourné de Linus Torvald)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Xaramis
Lecteur


Inscrit le: 30 Nov 2003
Messages: 129
Localisation: Bayonne

MessagePosté le: 04 Juil 2005 7:27    Sujet du message: Répondre en citant

Je me demande s'il n'est pas dangereux de faire, dans cet article une utilisation un peu abusive du terme "copyright", qui a une signification légale très particulière, et qui est une notion plutôt anglosaxonne. Cette utilisation abusive laisse penser, à tort, que c'est un peu l'équivalent du "droit d'auteur", qui a, lui aussi, une signification légale très particulière et qui est une notion plutôt française.

Je plaide donc pour un article faisant très clairement la différence entre ces deux notions, dans leurs significations et applications respectives.
_________________
Faites un tour chez Monsieur de C.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anorer
Lecteur


Inscrit le: 15 Juin 2005
Messages: 22
Localisation: Lyon

MessagePosté le: 04 Juil 2005 7:52    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Xaramis,

Merci pour tes remarques. Pour la différence entre copyright et droits d'auteur, j'ai chercher la définition sur le web et celles que j'ai trouvé faisait apparaitre que ces deux notions étaient similaires (jusqu'a quel point ? je sais pas je suis pas juriste Clin d'oeil ).

Tu vas pouvoir m'éclairer Très content On dit copyright et copyleft. On traduit ça par droit d'auteur et gauche d'auteur. Pour moi, ces deux notion étaient les mêmes.

Le travail n'est pas finalisé sur cet article, j'attend des retours de la communauté du libre pour voir si j'ai bien exposé les licences libres. Je ne doit pas non plus perdre de vue l'objectif de mon article qui est une vulgarisation juridique (fait par un vulgaire Moqueur ), afin de présenter les différentes possibilités offertes.

Je prend ta remarque avec bienveillance et je vais voir ce que je peux faire de ce côté là.

En tout cas merci.
_________________
Le Jdr c'est comme le sexe. C'est mieux quand c'est libre et gratuit (détourné de Linus Torvald)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Xaramis
Lecteur


Inscrit le: 30 Nov 2003
Messages: 129
Localisation: Bayonne

MessagePosté le: 04 Juil 2005 8:12    Sujet du message: Répondre en citant

Pour moi, c'est justement un danger que de faire un article de vulgarisation si on n'est pas très sûr des bases à partir desquelles on vulgarise.

Evidemment, sur le net, tu peux trouver de tout sur ces thématiques, y compris quelques exposés sur les différences entre les deux approches, comme celui-ci ou celui-là.

A mon avis, compte tenu de l'importance que revêtirait un article comme celui que tu envisages dans le petit monde des auteurs amateurs de JDR, je pense qu'il faudrait que tu t'assures de la validité de son contenu (même si c'est un contenu vulgarisé).
Puisque tu vas t'adresser à des auteurs qui seront très majoritairement soumis au droit français, je pense qu'il faut faire état, très clairement, du droit d'auteur.

Par ailleurs, je pense qu'il ne faut pas confondre la loi (propriété intellectuelle, etc.) et les moyens pratiques de faire valoir les droits (licences de tel type ou de tel autre, etc.).
_________________
Faites un tour chez Monsieur de C.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anorer
Lecteur


Inscrit le: 15 Juin 2005
Messages: 22
Localisation: Lyon

MessagePosté le: 04 Juil 2005 8:47    Sujet du message: Répondre en citant

Hello,

Alors merci pour tes liens. Le premier lien met l'accent sur la similarité des deux notions et malheureusement ne fait pas apparaitre clairement la différence entre les deux Triste . Pour ton second lien, l'article est un copié/collé de Wikipedia et je le trouvait pas suffisamment clair (il m'a servit de base pour cet article).

Tes remarques sont intéressantes et je vais modifier Copyright dans mon texte par droit d'auteur.

Du coup je pourrais renomer l'article "Droit d'auteur ou Gauche d'auteur ?"

Citation:
Par ailleurs, je pense qu'il ne faut pas confondre la loi (propriété intellectuelle, etc.) et les moyens pratiques de faire valoir les droits (licences de tel type ou de tel autre, etc.).

je pense qu'il faudrait que tu t'assures de la validité de son contenu (même si c'est un contenu vulgarisé).

Je vois, quand un auteur ne fait rien, la loi sur les droits d'auteur s'applique de facto et restreint l'utilisation par des tiers en protégeant l'oeuvre. Il faut donc adjoindre une licence qui vient se superposer sur le droit d'auteur initial pour en faire une gauche d'auteur.

Citation:
je pense qu'il faudrait que tu t'assures de la validité de son contenu (même si c'est un contenu vulgarisé).


Pas de risque de ce côté là, l'article n'est pas encore bouclé, ceci est une ébauche et la présence de ce dernier sur le site permet d'avoir des avis comme le tien. J'ai posté le même message sur Framasoft http://forum.framasoft.org/viewtopic.php?p=58113#58113 section juridique pour avoir des avis supplémentaires. D'ailleurs j'ai même aborder ton point de vue. Très content
_________________
Le Jdr c'est comme le sexe. C'est mieux quand c'est libre et gratuit (détourné de Linus Torvald)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bartaback
Lecteur


Inscrit le: 20 Mai 2004
Messages: 222

MessagePosté le: 04 Juil 2005 16:03    Sujet du message: Répondre en citant

ici la différence entre copyright et droit d'auteur

http://www.commentcamarche.net/droits/copyright-auteur.php3

le copyright américain nécessite un dépot pour être valide : c'est esentiellement un système de protection commercial de l'oeuvre

le droit d'auteur français est asez similaire mais automatique (sans mention de copyright ou autre ton peuvre est protégé) mais elle inclu en plus un droit moral imprescritpible et illimité qui fait que l'on doit respecter une oeuvre et son auteur même si elle tombe dans le domaine publique (nécessite la citation de l'auteur, ne pas publier un chapitre sur deux, ne pas bricoler dedans, etc.)
_________________
Votez Marcel Super Blaireaux
http://marcelsuperblaireau.free.fr
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
axolotl
Lecteur


Inscrit le: 04 Juin 2003
Messages: 192

MessagePosté le: 08 Juil 2005 20:43    Sujet du message: Répondre en citant

Pour des questions comme celles-ci, il y a la FAQ Art Libre qui apporte certaines réponses.

Pour ce que j'en ai compris (depuis le temps que je m'y intéresse), c'est que le copyright et le droit d'auteur à la française offre à peu près les mêmes garantis et n'ont besoin ni l'un, ni l'autre d'un dépôt quelconque.

La différence vient du point de vue adopté. En France, on est centré sur l'auteur en lui garantissant des droits sur son oeuvre à lui. Alors que le copyright est directement attaché à l'oeuvre, l'auteur étant placé en second plan.

Mais les deux sont très compatibles quand même.
_________________
axolotl
Magie Eternelle
http://www.magieeternelle.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
axolotl
Lecteur


Inscrit le: 04 Juin 2003
Messages: 192

MessagePosté le: 08 Juil 2005 20:46    Sujet du message: Répondre en citant

D'ailleurs, Wikipedia dit à peu près la même chose...

Wikipedia a écrit:
Dans le droit européen, le droit moral est constitutif de l'attachement du droit d'auteur à la personne de l'auteur plutôt qu'à l'œuvre : il reconnaît dans l'œuvre l'expression de la personne de l'auteur, et la protège donc au même titre. La protection du copyright, elle, se limite à la sphère stricte de l'œuvre, sans considérer d'attribut moral à l'auteur en relation avec son œuvre, sauf sa paternité ; ce n'est plus l'auteur proprement dit, mais l'ayant droit qui détermine les modalités de l'utilisation d'une œuvre.


Et Art Libre aussi:

Art Libre a écrit:
Deux conceptions différentes de la relation auteur-œuvre...

Le droit d’auteur et le copyright diffèrent notamment sur un point : la notion de droit moral, inaliénable, perpétuel et imprescriptible.
Dans le droit français, ce droit moral est constitutif de l’attachement du droit d’auteur à la personne de l’auteur plutôt qu’à l’œuvre : il reconnait dans l’œuvre l’expression de la personne de l’auteur, et la protège donc au même titre.
Le copyright est une protection qui se limite à la sphère stricte de l’œuvre, sans considérer d’attribut moral à l’auteur en relation avec son œuvre, sauf sa paternité ; ce n’est plus l’auteur proprement dit, mais l’ayant-droit qui détermine les modalités de l’utilisation d’une œuvre.

_________________
axolotl
Magie Eternelle
http://www.magieeternelle.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jeux d'Ombres Index du Forum -> [JdO] eZine Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous pouvez poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 427 / 47