Jeux d'Ombres Index du Forum Jeux d'Ombres
Lumière sur les jeux de rôles amateurs.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Sujet délicat à traiter
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jeux d'Ombres Index du Forum -> [JdRa] Création
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Fred Boot
Lecteur


Inscrit le: 08 Oct 2003
Messages: 57
Localisation: Paris

MessagePosté le: 29 Fév 2004 13:56    Sujet du message: Répondre en citant

Brand VNI a écrit:
Attention en mettant en place quelque chose qui se passerait avant la 2nde Guerre Mondiale et qui ferait qu'elle aurait lieu de facon differente ou sans Hitler, qu'on ne le prenne pas comme une these de type "Bah de toute facon les allemands etaient/sont des pourris, cela ne pouvait que leur arriver"


Le désastre économique de l'Allemagne, la perte de repères, expliquent en partie la montée du populisme et la mise en place d'un effort de guerre, faisant taire les voix divergeantes. Une phrase qui expliquerait bien cela permettrait de faire comprendre qu'en soi les allemands n'étaient pas plus mauvais que d'autres, mais que le conflit restait inéluctable....
_________________
Rejoignez PHENIX !

2040... Une poignée de rolistes subsiste: les D&Dés !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Fred Boot
Lecteur


Inscrit le: 08 Oct 2003
Messages: 57
Localisation: Paris

MessagePosté le: 29 Fév 2004 13:59    Sujet du message: Répondre en citant

Wyatt Scurlock a écrit:
Pas forcément. Imagine une 1GM (ça ira plus vite) qui s'enlise, et qui voit la formation de deux blocs néanmoins, l'équivalent de l'Union Soviétique pour le premier, et la Triplice pour le deuxième. Ces blocs comme pendant une guerre de position interminable se durcissent, leurs arrières se fortifient et ils s'affrontent sans pour autant que l'un des deux prenne un anvantage.
Il faut certe se débarrasser des blocs de l'Alliance (Angleterre et France notamment) et les USA sont trop loins et protectionnistes, finissant par se retirer du conflit par exemple, on n'a plus à s'en soucier...
Le jeu pourrait se passer en 1945 alors que la 1GM ne s'est jamais fini et a ravagé l'Europe...


C'est une idée très séduisante en effet.

EDIT: rectif de ma phrase.
_________________
Rejoignez PHENIX !

2040... Une poignée de rolistes subsiste: les D&Dés !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Wyatt Scurlock
Lecteur


Inscrit le: 27 Fév 2004
Messages: 28

MessagePosté le: 29 Fév 2004 14:07    Sujet du message: Répondre en citant

Il semble apprécier cette initiative et trouver son instigateur extrêmement talentueux! Mort de rire
La lumière au bout du tunnel ?
Franchement, je crois que je peux recycler les thèmes qui me branchent pour ce jeu en évitant les gros gros problèmes que la version initiale pouvait poser.
Certe, il y aura toujours un avertissement en première page, car c'est un contexte militaire et martial mais les horreurs spécifiques de la 2GM n'ont pas à exister, à être traité, zappées etc... Et la 1GM fut suffisament horrible en elle même pour constituer un background bien noir quand même.
En plus comme le jeu se passe aux alentours de la 2GM, il y aura quand même quelques morceaux d'ambiance 2GM à placer sans dilemne moral et dangereux.
Ainsi j'éteins le feu avec lequel je jouais et saute par dessus les oeufs pour reprendre l'image d'Olivier.
Tout en conservant la thématique de l'absurdité des totalitarismes (car c'ets ce que ces gouvernements ont du devenir pour infliger des dizaines d'années de guerre) et les horreurs de la guerre...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fred Boot
Lecteur


Inscrit le: 08 Oct 2003
Messages: 57
Localisation: Paris

MessagePosté le: 29 Fév 2004 14:08    Sujet du message: Répondre en citant

Wyatt Scurlock a écrit:
Ainsi j'éteins le feu avec lequel je jouais et saute par dessus les oeufs pour reprendre l'image d'Olivier.
Tout en conservant la thématique de l'absurdité des totalitarismes (car c'ets ce que ces gouvernements ont du devenir pour infliger des dizaines d'années de guerre) et les horreurs de la guerre...


Bon courage donc et on espère tous voir cela bientôt !
_________________
Rejoignez PHENIX !

2040... Une poignée de rolistes subsiste: les D&Dés !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Dumbass
Invité





MessagePosté le: 29 Fév 2004 14:37    Sujet du message: Re: Sujet délicat à traiter Répondre en citant

Wyatt Scurlock a écrit:

Une terre alternative, après plus de cinquante ans de Seconde Guerre Mondiale et l'utilisation d'armes plus destructrices les unes que les autres. L'action aura lieu dans ce qui fut autrefois la Pologne, appelée à présent du nom de son ancienne capitale Warsaw (Varsovie).

Une multitude de factions guerrières issues des deux grands blocs (III Reich et Union Soviétique), qui sont affrontés s'affrontent dans les ruines de cette ville et ses alentours, le NeuReich et le Komingrad. Certains secteurs sont contaminés par l'usage de la bombe nucléaire par les Allemands puis les Russes et des gaz de combat à grande échelle. En effet, devant l'enlisement du conflit, les deux forces armées ont jeté toutes leur ressources destructrices dans la bataille comme pour disputer un potlach contre la Mort elle même.

La technologie est un mélange de ce qui existait à l'époque et de progrès uniquement dans le domaine de la guerre, progrès qui consiste en bricolages et améliorations (du soldat, des armes, des véhicules) plutôt que de l'innovation pure. Quelques greffes d'éléments métalliques comme des filtres ou des lunettes de vision infrarouge ou des plaques d'armure sont désormais possibles mais pas sans sérieux effets secondaires. L'hygiène est un luxe à Warsaw, les compétences chirurgicales, le matériel et le temps également. Ces hommes ainsi modifiés sont appellés Kaninchen (cobayes).

L'homme est allé trop loin. Il a crée le super soldat, le Stakhanov. Un soldat tué dans le processus mais ramené à la vie et maintenu en vie par un fluide immonde, indispensable. Ces Stakhanov ont perdu leurs sentiments, leurs sensations sont engourdies. Ils ne ressentent plus la douleur et sont capables de continuer à mitrailler l'ennemi les jambes arrachées. Ils ont fait une percée gigantesque dans les lignes du NeuReich. Mais ces derniers ont su réagir. Dans leur zone occupée, un lopin de terre s'est vu à la fois gazé et rasé par la bombe nucléaire soviétique. Sur ce coin de terre peut-être encore plus détruit que nulle par ailleurs en Warsaw, des enfants ont présenté des signes de capacités étranges, des capacités surhumaines. Le mélange de ces éléments chimiques et radioactifs ont fait muté certains enfants au point de leur prêter d'étranges facultés surhumaines. Complètement asociaux et dangereux (aussi bien pour eux même que leur entourage), ces enfants ont été récupérés par les savants du Neureich, qui a réussi à les dompter (ou à les intéresser suffisamment pour les recruter) pour la plupart, autant que faire se peut. Enfin le NeuReich avait son arme face aux Stakhanov, les Uberm.

Le monde n'est que désolation. Il fait froid, toujours gris, il pleut. Parfois le temps se déchaîne et jette lui aussi ses dernières forces dans la bataille avec des tempêtes meurtrières ou des pluies radioactives. Pour quelques ressources vitales ou guerrières, des groupes entiers s'entre-tuent dans la neige et les ruines.

Néanmoins quelques uns s'accrochent à de maigres espoirs d'un autre jour, il recherchent les traces d'un passé désormais légendaire où il y avait la paix, des reliques auxquelles ils peuvent s'accrocher, qu'ils chérissent cachés dans des caves entre deux murs effondrés. Un livre, un disque, une montre, tout ce qui rappelle l'avant. Avant cette guerre sans fin. Cet avant est source de légendes, l'histoire s'est arrêtée.

Il n'y a plus de calendrier universel. Certains groupes tiennent encore une comptabilité des années passées en prenant par exemple comme point de départ le bombardement nucléaire de Cracow (Cracovie) ou autre.

Il n'y a plus de but. Les deux grands blocs se sont morcelés en une multitude de groupes plus ou moins puissants, plus ou moins équipés, régnant sur des territoires de taille diverses. Certains groupes ont même abandonné toute civilisation, tout comportement humain. Errants dans les villes et les campagnes à la recherche de nourriture, ces Blutgeister sont peut-être les plus dangereux, mais ce sont peut-être les plus lucides dans leur folie. Qu'attendre d'autre d'un monde à l'agonie ?

Bon voila la présentation rapide.

.


Mais c'est bon ça Choqué

J'aime beaucoup! Y a matière à développer pleins de trucs:

-En premier lieu la situation de guerre continuelle. Necessité de créer une société en guerre. A priori tu t'es surtout fixé sur Varsovie, ce qui est pas mal du tout car tu peux jouer sur un sentiment claustro du meilleur effet. L'idée d'enfermer les joueurs sur un "front" restreind me plait beaucoup. La lecture de ta description m'a fait tout de suite penser à Stalingrad, le film! Je pense que tu as du le voir, sinon cours le louer! Maintenant! A partir du film et des descriptions que tu peux trouver des sièges des cités soviétiques pendant la 2GM, je pense que tu pourrais recréer une société urbaine en guerre perpétuelle.

-En second lieu le souvenir. Excellente idée... les gens se raccrochent à un passé fantasmé. 50 ans de guerre... une génération n'a jamais connu la paix! Cela me fait penser aux populations vietnamiennes: pendant la 2gm c'était l'invasion du japon, ensuite la guerre d'independance, ensuite l'annexion américaine... en tout 30 ans de guerre! Peut être quelque chose à creuser par là (pour peu que quelqu'un se soit déjà demandé comment une population peut vivre en guerre pendant 30 ans!!). Je pense que ce "souvenir", dans le jeu, peut être une force positive, permettant l'évolution de la situation et l'émergence de nouveaux espoirs... ce qui me fait une putain de transition vers:

-En troisième lieu, la moralité. On s'en bat les flancs! 50 ans de guerre... les idées ont elles encore raison d'être? Je vois bien le maintien des outils de propagande traditionnel, d'une certaine imagerie aussi, dans les deux cas totalitaires d'ailleurs! Cependant tout est dépourvu de fond. Depuis le temps, la guerre est une routine, le combat est ce qui dirige la vie de milliers de personnes. Dans une optique de vie ou de mort, les idéologies disparaissent: le mec en face veut te buter... à toi d'être le plus rapide! Je pense que tu peux avantageusement te débarasser du problème de moralité. Cependant il est clair que les deux blocs seront, au moins visuellement (uniformes, véhicules, hierarchie...), des caricatures du Reich et des Soviets. Cependant les ideologues... tu peux laisser tomber AMHA.

-Finalement... un truc que j'ai pas saisi... Il semblerait que les deux blocs ne soient pas des structures totalitaires et ordonnées du haut vers la bas mais plutot des groupes de combattants épars, c'est cela? Comment sont ils coordonnés?

Bon, j'espère avoir été assez clair...
Revenir en haut de page
Dumbass
Invité





MessagePosté le: 29 Fév 2004 14:40    Sujet du message: Précisions Répondre en citant

Je précise quand même la relation entre le souvenir des temps jadis et les ideologies: en absence d'idéologiess, dans un monde vide de sens, peut être que la recherche du savoir, de la connaissance, l'étude du passé, peut être le moteur/ la fondation d'une nouvelle société... Un element qui federe les rebelles de part et d'autre...
Revenir en haut de page
Wyatt Scurlock
Lecteur


Inscrit le: 27 Fév 2004
Messages: 28

MessagePosté le: 29 Fév 2004 15:04    Sujet du message: Répondre en citant

Merci de tes impressions, pour Stalingrad, c'est carrément le cas, il faut d'ailleurs que je le loue afin de le revoir.
Comme tu l'as vu, je ne recule que pour mieux sauter, afin d'éviter tout traitement maladroit et par conséquent qui sera passible d'être mal-interprêté, j'ai situé le début de la guerre plus tôt.

Si c'est la 1GM qui s'enlise, la Triplice d'un côté et le bloc soviétique de l'autre. Les U.S.A sont rentrés chez eux au bout d'un moment. Reste à se débarrasser de la France et de l'Angleterre (armistice ou abandon de la guerre qui se recentre sur l'Europe de l'Est. Comme le dit un journal français en 1938 "Que valent tous les Tchecoslovaques face aux os d'un petit Français ?" Comme le dit Chamberlain :"n'est-il pas affreux que nous devrions nous préparer à la guerre en raison d'un petit pays lointain que nous ne connaissons pas ?" (en gros, je ne me rappèlle plus des citations exactes) Mais cela montre bien que du moment que la guerre ne les concerne plus, les puissances atlantiques retirent leurs billes du jeu.

Donc la 1GM mondiale s'enlise, perdure, les blocs se durcissent et la guerre devient une guerre de position autour des restes de la Pologne, déjà ravagée à l'époque. 50 ans de conflit, cela nous fait jouer en 1964. La guerre a toujours lieu et je peux englober des élements de la 2GM, comme les bombes atomiques, dévelloppées par les deux camps.
C'est comme si toute la période de l'entre deux guerres n'avait pas eu lieu donc pas de montée du nazisme etc... La crise de 1929 n'a eu plus d'échos que ça car tout le monde se foutait déjà sur la gueule.
Les idéologies n'ont plus cours ou ne sont pas nées pour certaines et l'Holocauste n'a pas eu lieu étant donné que la Seconde Guerre Mondiale ne s'est pas déroulée.
Staline ou son équivalent est là, dans sa cuve comme me le suggerait Brainny car ça me plaît. Mais en face, on a une faction issue de l'Empire Austro-hongrois, un Reich alternatif avec à sa tête une sorte de fils spirituel de Bismarck fatigué et usé, plutôt qu'un mini Hitler.
Le tour est joué.
Pour répondre à ta question:
Les deux factions principales ne sont que les restes des deux camps dont les franges se sont morcellés peu à peu en plusieurs camps aux buts différents. Mais ces deux factions restent les plus puissantes et continuent de se faire la guerre. Autour gravitent ces mini groupes, tantôt alliées tantôt ennemis ou neutres.
C'est là qu'on aura les camps les plus jouables, ceux des fugitis, historiens, résistans et compagnie, mais aussi les plus immondes, comme les fous de guerre intégristes ou autre...
Je pense ainsi pouvoir recycler tout ce qui me tient à coeur dans ce projet sans me prendre la tête avec des questions épineuses.
Qu'en penses tu Dumbass ?
Et les autres aussi bien sûr..

Dumbass a écrit:
Je précise quand même la relation entre le souvenir des temps jadis et les ideologies: en absence d'idéologiess, dans un monde vide de sens, peut être que la recherche du savoir, de la connaissance, l'étude du passé, peut être le moteur/ la fondation d'une nouvelle société... Un element qui federe les rebelles de part et d'autre...

Tout à fait, c'est le rôle que j'ai donné aux historiens et aux archéologues qui fouillent sans fin les ruines en quête d'objets de l'Avant....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Invité






MessagePosté le: 29 Fév 2004 15:55    Sujet du message: Répondre en citant

Wyatt Scurlock a écrit:

Qu'en penses tu Dumbass ?


Comme tu t'en doutes, je pense que tu n'avais pas besoin de reculer pour mieux sauter ... En faisant ainsi, tu te forces à gérer une situation plus complexe, par rapport au cadre historique! En effet, là tu ne fais pas qu'utiliser l'histoire, tu dois en partie la réinventer!
En plus c'est un peu se tromper soi même je trouve... tu veux te débarasser de l'épine de la moralité mais au final, au lieu de choisir Verdun, tu essayes de garder la Pologne! Et l'explication est simple: c'est tout simplement parce que c'est l'iconographie de la 2GM qui est à la base de ton projet et que c'est ce qui te botte le plus...

M'enfin, bon, tu es l'auteur et si ces histoire de facho/pas facho t'emmerdes à ce point là, ben, à mon sens, 'vaut mieux que tu les zappes, effectivement! Confus

Wyatt Scurlock a écrit:
Tout à fait, c'est le rôle que j'ai donné aux historiens et aux archéologues qui fouillent sans fin les ruines en quête d'objets de l'Avant....


Deux trois trucs qui me plaisent bien:
- Il est vrai qu'il vaudrait mieux que tes joueurs soient issus des indépendants! Imaginer faire preuve d'initiative individuelle dans le cadre assez rigide des blocs peut être une atteinte à la crédibilité de l'ensemble. Et je pense que pour la crédibilité de l'ensemble, les blocs doivent rester des sortes de structures administratives rigides destinées au combat. Pour cela, et pour l'intérêt du jeu, il vaut mieux que les joueurs n'y soient que des spectateurs.

-Tes visions des leaders sont excellentes (merci brainny!). Ce qui fait, à mon sens, la valeur d'un jdr, ce sont les thèmes abordés! Là ce qui me plait dans ton projet c'est qu'il y a des idées (semble t'il) derrière tout ça. Pour moi les plus grands jeux sont ceux qui subrepticement amènent les joueurs à réfléchir ( Unknown Armies, Conspirations...). [Bon, je crache pas sur un petit Palladium FRPG de temps en temps, hein]. Dans ton projet, le côté grotesque de cette guerre, l'absurdité de la situation, son caractère inhumain aussi ne doivent jamais être oubliés. Le fait de faire ressortir ces caractères dans les détails de background [par ex: les leaders] c'est très bien...

- Ne perds pas, même si tu changes la trame historique, la quintessence! Ceux qui croient en la superiorité génétique ou dans des machineries sans ames ont tort... c'est dans le passé et sa compréhension que se trouve le futur d'une société qui s'est enlisée dans le nihilisme (degenerescence des corps, des esprits ... patin couffin...). En tout cas ce sont les thèmes que j'ai retrouvé dans la présentation de ton jeu...

- La periode "première moitié du siècle" est vachement porteuse! c'est un terrain à defricher riche de promesses ludiques! Les inspis en jdr sont: Gear Krieg ( evidemment!), Adventures! (si tu veux un petit côté pulp), Godlike ( Pour une uchronie "super") ... et j'en oublie plein!
Revenir en haut de page
Dumbass
Invité





MessagePosté le: 29 Fév 2004 15:55    Sujet du message: Répondre en citant

C'est moi au dessus... of course Cool
Revenir en haut de page
Wyatt
Invité





MessagePosté le: 29 Fév 2004 16:14    Sujet du message: Répondre en citant

Effectivement, tu as vu juste pour l'iconographie. Mais il y a moyen de ne pas éviter le truc. En mixant les deux guerres, je compte bien qu'il y ait des blockhaus ou ce genre de choses par exemple.
Effectivement, cela pourrait tout aussi bien se passer à Verdun, d'ailleurs je me tâte, pourquoi pas en effet.
Mais Varsovie et la Pologne se situent vraiment au coeur de l'affrontement Autriche-Hongrie/Russie... Ce qui légitime que l'action s'y déroule toujours
Citation:
Ne perds pas, même si tu changes la trame historique, la quintessence! Ceux qui croient en la superiorité génétique ou dans des machineries sans ames ont tort... c'est dans le passé et sa compréhension que se trouve le futur d'une société qui s'est enlisée dans le nihilisme (degenerescence des corps, des esprits ... patin couffin...). En tout cas ce sont les thèmes que j'ai retrouvé dans la présentation de ton jeu...

Je suis tout à fait d'accord sur ce point. Les deux blocs seront toujours aussi inhumains et monstrueux. On sentira un relent de nazisme entre autre sans que ce soit clairement expliqué. Les psy s'appellent toujours les Uberm (pour surhommes) et les soldat zombi toujours les Stakhanov.

J'espère garder le sens profond du jeu malgré ce glissement temporel et le mix entre les deux guerres devrait me le permettre.

Reste à voir si cela se passera à WarsaW ou à Verdun.
Revenir en haut de page
Fred Boot
Lecteur


Inscrit le: 08 Oct 2003
Messages: 57
Localisation: Paris

MessagePosté le: 29 Fév 2004 16:33    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
-En troisième lieu, la moralité. On s'en bat les flancs! 50 ans de guerre... les idées ont elles encore raison d'être? Je vois bien le maintien des outils de propagande traditionnel, d'une certaine imagerie aussi, dans les deux cas totalitaires d'ailleurs! Cependant tout est dépourvu de fond.


Un monde sans idées et sans idéaux, c'est vite redondant... L'absurdité du conflit ne doit pas pour autant donner un jeu vide de sens, à mon humble avis...

Et là, on sent bien que ça pourrait être Verdun ou Varso, que cela revient au même. Donc, ce pourrait être aussi Mars en 2047, la planete Zglubon, ou autre. La trop grande perte de référents risque d'occasionner un jeu sans âme au final, dont le monde n'est qu'une guerre pour la guerre. Moi, ce n'est pas du tout mon créneau, je trouve ça chiant au possible, mais bon il en faut pour tous les goûts.
_________________
Rejoignez PHENIX !

2040... Une poignée de rolistes subsiste: les D&Dés !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Wyatt Scurlock
Lecteur


Inscrit le: 27 Fév 2004
Messages: 28

MessagePosté le: 29 Fév 2004 16:47    Sujet du message: Répondre en citant

Fred Boot a écrit:
Un monde sans idées et sans idéaux, c'est vite redondant... L'absurdité du conflit ne doit pas pour autant donner un jeu vide de sens, à mon humble avis...

Et là, on sent bien que ça pourrait être Verdun ou Varso, que cela revient au même. Donc, ce pourrait être aussi Mars en 2047, la planete Zglubon, ou autre. La trop grande perte de référents risque d'occasionner un jeu sans âme au final, dont le monde n'est qu'une guerre pour la guerre. Moi, ce n'est pas du tout mon créneau, je trouve ça chiant au possible, mais bon il en faut pour tous les goûts.

Je pige pas là. Choqué
Il ya suffisament de référents pour bâtir un monde qui ait une âme. Sur fond de première guerre mondiale qui mélange au final les deux conflits mondiaux.
Le monde est le notre à l'Histoire reécrite pas un monde vide de sens, le confit n'en a plus de sens certe mais le background est construit sur un monde cohérent (du point de vue des référents j'entends).
Avec deux blocs qui se foutent sur la gueule, un dirigé par un vieux fils de Bismarck usé, l'autre pas un Staline en cuve sur fond de guerre totale et inhumaine.
Enfin, bon, je ne pense pas qu'il perde du sens si le conflit est situé en amont de la 2GM, c'est même un peu ce que tu suggerais au final, car cela permet de rester dans la thématique sans devoir aborder des trucs sensibles, très sensibles.

Enfin, le sujet délicat est reglé, je ne vais pas squatter le forum pour rien non plus.
Enfin, j'espère que mon jeu ne souffrira pas des remous que sa version originelle a provoqué.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dumbass
Invité





MessagePosté le: 29 Fév 2004 16:58    Sujet du message: Répondre en citant

Fred Boot a écrit:
Citation:
-En troisième lieu, la moralité. On s'en bat les flancs! 50 ans de guerre... les idées ont elles encore raison d'être? Je vois bien le maintien des outils de propagande traditionnel, d'une certaine imagerie aussi, dans les deux cas totalitaires d'ailleurs! Cependant tout est dépourvu de fond.


Un monde sans idées et sans idéaux, c'est vite redondant... L'absurdité du conflit ne doit pas pour autant donner un jeu vide de sens, à mon humble avis...

Et là, on sent bien que ça pourrait être Verdun ou Varso, que cela revient au même. Donc, ce pourrait être aussi Mars en 2047, la planete Zglubon, ou autre. La trop grande perte de référents risque d'occasionner un jeu sans âme au final, dont le monde n'est qu'une guerre pour la guerre. Moi, ce n'est pas du tout mon créneau, je trouve ça chiant au possible, mais bon il en faut pour tous les goûts.


Euh... je crois qu'on m'a mal compris là... ça serait cool de lire ATTENTIVEMENT mes posts.

Je differencie bien deux choses:
-les idées portées par le projet de Wyatt, c'est à dire ce qu'il veut evoquer et qu'il a plusieurs fois précisé (notamment precedemment).
-Les ideologies qui circulaient pendant la 2GM.

L'absence des ideologies, pour moi, c'est zapper la pureté de la race, l'espace vital, le bolchevisme etc... c'est à dire tous ces petits détails qui semblent chatouiller certains au mauvais endroit!
Je ne pense pas les zapper par consensualisme (ceux qui me connaissent savent que j'ai pas ma langue dans ma poche) mais uniquement parce que la vision d'une société décadente et martiale ne peut se trouver qu'enrichie par le fait que les gens ont oublié pourquoi ils combattaient !

Je precise: je pense pas qu'historiquement tous les soldats de la Wermacht avaient leur carte du parti, ni même que les soldats russes se battaient pour liberer les prolétaires !

Mais dans le cadre de ce jeu, Wyatt s'inspire intelligemment de l'histoire pour contrer ces deux ideologies!!
Il mets en exergue l'application des ideologies ( la race d'un côté, la superiorité technique de l'autre) poussées à leur paroxysme pour montrer qu'elles finissent dans un cul de sac... c'est à dire au neant et à la sclerose!

Je pense ainsi qu'il est bon, à un certain stade, de zapper les theories de Joukov ou de Himmler pour nous retrouver face à deux blocs qui se battent... par reflexe!

Parce que leurs parents ont fait ainsi , eux le font aussi... Les ideologies n'ont plus rien à voir la dedans... Le combat est un reflexe, tout comme tout le monde est habitué au gout de chlore dans l'eau pour assainir les points d'eau, tout comme tout le monde court en direction du son de l'obus et pas en sens opposé...

Le fond reste le même: j'ai d'ailleurs précisé que ce sont les thèmes dans ce jeu qui m'intéressent!! Donc le sens y est... et le jeu peut devenir vraiement excellent!

Dumbass
Revenir en haut de page
Wyatt Scurlock
Lecteur


Inscrit le: 27 Fév 2004
Messages: 28

MessagePosté le: 29 Fév 2004 17:08    Sujet du message: Répondre en citant

Dumbass a écrit:

Il mets en exergue l'application des ideologies ( la race d'un côté, la superiorité technique de l'autre) poussées à leur paroxysme pour montrer qu'elles finissent dans un cul de sac... c'est à dire au neant et à la sclerose!

Je pense ainsi qu'il est bon, à un certain stade, de zapper les theories de Joukov ou de Himmler pour nous retrouver face à deux blocs qui se battent... par reflexe!

Parce que leurs parents ont fait ainsi , eux le font aussi... Les ideologies n'ont plus rien à voir la dedans... Le combat est un reflexe, tout comme tout le monde est habitué au gout de chlore dans l'eau pour assainir les points d'eau, tout comme tout le monde court en direction du son de l'obus et pas en sens opposé...

Le fond reste le même: j'ai d'ailleurs précisé que ce sont les thèmes dans ce jeu qui m'intéressent!! Donc le sens y est... et le jeu peut devenir vraiement excellent!

Dumbass


Le combat par reflexe conditionné et les idéologies qui ne se maintiennet plus que par lambaux épars est ce que j'ai tout de suite voulu quand j'ai reflechi à ce monde. Tu as tout à fait saisi ma pensée Dumbass.
On ne sait plus pourquoi on se bat, comme pendant la guerre de 100 ans, sauf que là il n'y a jamais eu de trève. Des générations sont nées et mortes pendant la guerre, sans jamais connaître la paix et sans peut-être forcément savoir les raisons qui ont poussé le monde à l'embrasement. La génération d'après le sait encore moins. Et le but à tout ce massacre tombe dans l'oubli, balayé par des réflexes de lutte, des vengeances d'exations dans un monde dans lequel l'aternative pacifique ne pourra être mise en lumière que par le travail difficile et dangereux des Historiens. Qui eux montreront que la paix a déjà existé, les raisons de la guerre et tout le toutim.

Et accessoirement, je pense que ces deux concepts peuvent survivre au glissement temporel que je leur inflige.

Mes aïeux, quel sujet ! En deux jours ! Ca c'est un jeu qui marque les esprits (mais pas qu'en bien malheureusement Roulement des yeux ).
J'ose espérer que je produirais quelque chose à la mesure de la pression...


Dernière édition par Wyatt Scurlock le 29 Fév 2004 17:10; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fred Boot
Lecteur


Inscrit le: 08 Oct 2003
Messages: 57
Localisation: Paris

MessagePosté le: 29 Fév 2004 17:09    Sujet du message: Répondre en citant

Wyatt Scurlock a écrit:
Avec deux blocs qui se foutent sur la gueule, un dirigé par un vieux fils de Bismarck usé, l'autre par un Staline en cuve sur fond de guerre totale et inhumaine.


Certes. Mais qu'en est-il des PJs ? De leurs origines ? De leurs rôles ? De leurs buts ? C'est surtout cela qui va donner la chair de ton jeu, non les principaux colosses du conflit. Existe-t-il des camps de travail, ou des goulags ? De quel genre ? Avec des scientifiques ? Et des ghettos ? Quelles minorités religieuses ? Existe-t-il des plans d'extermination ?

Et le lieu, lui-même ? Verdun n'est qu'un terrain de combat, Varsovie (et la Pologne) un lieu d'affrontement et d'intérêts de type différent. Les deux ont des connotations propres, ce n'est pas qu'une question d'ambiance de jeu.

Personnellement, je trouve l'idée d'une Pologne décalée assez attrayante. La Varsovie de la guerre et de l'après-guerre peut être une source d'inspirations, de situations et d'ambiances très interessantes pour un jeu uchronique...

Et n'hésite pas à venir ici, histoire de repartir avec plus de questions que de réponses !!! Moqueur
_________________
Rejoignez PHENIX !

2040... Une poignée de rolistes subsiste: les D&Dés !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jeux d'Ombres Index du Forum -> [JdRa] Création Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Page 5 sur 8

 
Sauter vers:  
Vous pouvez poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 427 / 47