Jeux d'Ombres Index du Forum Jeux d'Ombres
Lumière sur les jeux de rôles amateurs.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Magie ouverte et durées

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jeux d'Ombres Index du Forum -> [JdRa] Création
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
One Eye Pied
Lecteur


Inscrit le: 19 Aoû 2004
Messages: 1
Localisation: Marseille

MessagePosté le: 19 Aoû 2004 18:06    Sujet du message: Magie ouverte et durées Répondre en citant

Coucou les gens, j'ai cru reconnaitre pas mal de gens dans le coin, donc je ne m'attarderais pas aux présentations (un peu de fouillage webistique devrait satisfaire les curieux...), pour en venir directement au vif du sujet.

Préparez vous, je sent le truc peut être ingérable Sourire

Je suis en train de refondre entierement les rêgles d'Agone en me basant sur le système de Dark Earth. Si pour ce qui concerne conversion, création, baston, action, j'ai réglé la plupart des problèmes, j'ai beaucoup plus de mal sur la magie.

Pour ceux qui ne connaissent pas bien la magie de l'univers d'agone, je vous recommande de faire un séjour sur le grog .

La magie d'agone est très particulière, et je trouvais très dommage la façon dont elle était traité dans le livre de base :
- on jette un dé et on dépasse la difficulté du sort qu'on connait.
- on double la difficulté d'un truc qu'on connait pas pour le tenter en "intuitif".

Ceux qui ont lu les livres voit de suite les lacunes :
- La magie des livres semble toujours intuitive.
- La description de la façon dont elle agit est un grand moment de lecture.

Je me suis donc lancer dans un système de magie principalement axé sur l'intuitif, sans réel liste de sort, et accordant des bonus au jet pour le "style"..

Pour la gestion de la difficulté, je m'en sort ainsi :
- j'ai fait une charte de "puissance" d'effet en fonction de la difficulté.
- chaque type de magie ne peut créer des effets que dans un domaine précis.
-> Au MJ d'interpréter en utilisant ces outils...

Là ou j'ai énormément de mal, c'est dans la gestion des temps d'incantations et de durée des effets. En effet, je n'arrive pas à trouver de moyen de gérer cela de façon intelligente...

Le système de Dark Earth marchant à la brouette de dé, j'ai pensé donner un indicateur (tour, minute, heure, jour, semaine, mois, année,...) permettant de déterminer l'unité temporelle de durée du sort.
Puis, regarder la série de dé identique la plus longue pour obtenir le résultat final (on marche en tour, je fait trois 4, donc le sort va duré 4 tours).

Premièrement, je ne suis pas très satisfait de ce système, mais en plus, il ne me permet pas de gérer le temps d'incantation, qui est très important, mais très dur à déterminer.

Si vous vouler en savoir plus, je peut vous envoyez vers mon brouillon...

Mais si quelqu'un a déjà eu ce genre de problème et a une idée sur la façon de le gérer, soit par des rêgles, soit par un guide d'improvisation...

One Eye Pied
_________________
Ouvrez mon Coffre à Jouet !!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Lews
Lecteur


Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 9
Localisation: Quelque part.

MessagePosté le: 23 Aoû 2004 1:19    Sujet du message: Re: Magie ouverte et durées Répondre en citant

One Eye Pied a écrit:

Ceux qui ont lu les livres voit de suite les lacunes :
- La magie des livres semble toujours intuitive.
- La description de la façon dont elle agit est un grand moment de lecture.


Bijour à toi, OEP Sourire

On a pas du lire les même Chroniques des Crépusculaires, toi et moi, alors ... Moi, je me souviens d'Arbassin qui parle d'avoir passé des mois à découvrir la Danse dont il se sert pour décalquer le trafiquant, ou d'Agone qui doit indiquer du doigt à son danseur quelle danse il souhaite lorsqu'il est attaqué par les claveciniste...

Ma vision de la Magie d'Agone était plutot qu'elle était effectivement à base de sorts fixes, mais qu'elle devrait être beaucoup plus axée vers le développement de sorts propres au couple unique Mage/Danseur que vers l'apprentissage/découverte de sorts auprès d'intervenants extérieurs.

Ce qui n'est absolument pas contraire à ce que tu fais, remarques. Il faut juste considérer que la création de sort doit se faire par recherche et non sur le vif.

One Eye Pied a écrit:

Je me suis donc lancer dans un système de magie principalement axé sur l'intuitif, sans réel liste de sort, et accordant des bonus au jet pour le "style"..

Pour la gestion de la difficulté, je m'en sort ainsi :
- j'ai fait une charte de "puissance" d'effet en fonction de la difficulté.
- chaque type de magie ne peut créer des effets que dans un domaine précis.
-> Au MJ d'interpréter en utilisant ces outils...


Toujours puisque tu sembles tenter de coller un max aux livres, je te renvoies au trio d'obscurantiste qui pratiquent une Magie issue de l'Eclipse. Ils précisent néanmoins qu'elle leur est très coûteuse (dans quel sens cela leur coûte vu que c'est le Danseur qui fait tout le travail, je me le demande encore :/ ).

Je dirais plutot que chaque école a plus ou moins d'affinités envers telle ou telle catégorie, mais que tous sont possible pour tout les Mages, si ils sont assez puissants...

One Eye Pied a écrit:

Là ou j'ai énormément de mal, c'est dans la gestion des temps d'incantations et de durée des effets. En effet, je n'arrive pas à trouver de moyen de gérer cela de façon intelligente...

<<SNIPED>>


Hum, on rentre dans le vif du problème, là :/ .
Un moyen qui me semblerait assez simple s'inspirerait de ce qu'a fait Nephilim Revelation. Etablis, disons, deux tableaux :

Pour le premier, associe la puissance globale du sort désiré par le peuj'(complexité, puissance, zone affectée par défaut, grosbillisme avoué de l'effet, affinité avec son école de magie, humeur du Meuj' a 2h du mat alors que ce salaud de peuj' a fini le coca) avec l'unité de temps (un effet normal devrait se compter en tours, par ex).

Ensuite, selon ce que le PJ veut faire et les contraintes qu'il pose sur le sort, dose le rapport nombre d'unités d'incantation / fatigue du danseur.

Du style, un sort normal couterait, par exemple, 3 niveaux de Fatigue au danseur par tour de danse (par défaut, 1 tour de danse suffit). Le PJ veut que le sort attaque une zone, ca fait deux tours de danse, soit 6 niveaux de Fatigue. Vu que c'est trop pour la créature, il décide de poser une contrainte d'environnement pour simplifier la danse (il doit danser sur un carreau d'arbalète, au hasard) - le danseur doit toujours danser 2 tours, mais cela ne lui coute plus que 3 niveaux de Fatigue.


Vala, a vue de pif, c'est le conseil que je te donnerais...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jeux d'Ombres Index du Forum -> [JdRa] Création Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous pouvez poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 427 / 47