Accueil du site > > Edito > Le 9 pour l’An Neuf !

Le 9 pour l’An Neuf !

dimanche 6 février 2011, par Docteur B

Ça sonne bien comme titre. Le 9 pour l’An Onze, c’est moins bien…
Évidemment, c’était le titre que nous prévoyions « à l’époque », avec un n°9 complet, prêt à être mis en page fin 2008, mais l’année a finalement passé, nous ne sommes pas en 2009… mais en 2011 et vous tenez bien le numéro 9, pas le 11 !
Et pourtant nous aurions bien voulu.

Tout à notre recherche de la vitesse de croisière de Jeux d’Ombres, contents d’avoir publié 2 numéros coup sur coup, nous avons perdu de vue l’essentiel. L’essentiel ? Que dis-je ! La quintessence, la suprême obligation d’un e-zine, son épine dorsale, sa substantifique moelle, son ossature exosquelettique… son infographiste.
Je ne vous referai pas un couplet sur la malédiction qui frappe Jeux d’Ombres. Si vous êtes un fidèle, vous savez qu’il y a aussi peu de chances de voir un infographiste dans les couloirs de Jeux d’ombres que de voir Lady Gaga porter une culotte ou de voir Paris Hilton lire le dernier Goncourt. Et si vous ne connaissez rien de la terrible malédiction qui nous accable, eh bien il y a fort à parier que vous n’êtes pas en train de lire Jeux d’Ombres n°9, mais Auto Moto Magazine.
Si vous êtes infographiste, ou que vous en connaissez… nous sommes preneurs.

Cela dit, Jeux d’Ombres poursuit son petit bonhomme de chemin avec la publication de ce 9ème numéro et quelques changements. Afin de vous faire découvrir toujours plus de JdRa, nous publions dès ce numéro six (oui vous avez bien lu… 6…) mini critiques de taille plus conséquente. De quoi faire connaître davantage de JdRa et de mieux les décrire. De mieux leur rendre hommage.

Également au sommaire de ce numéro, Lycéenne RPG, JoeBar Team RPG, Insectes et Cie, Blackened, P’tites Sorcières, une initiative notable d’écriture de JdR en une page, ainsi qu’un article sur « Pourquoi créer son JdRa ? ». Bref, que du tout bon !

Autre hémorragie… les collaborateurs. Si nous avons réussi à étoffer quelque peu l’équipe d’illustrateurs (qu’ils en soient remerciés jusqu’à la 27ème génération), côté rédacteurs et correcteurs, c’est le temps des vaches maigres. Les aléas de la vie sont ainsi faits qu’ils éloignent temporairement ou définitivement des collaborateurs de longue date. Que la vie soit clémente avec eux. Que Nanabozho le Grand Lapin les prenne sous sa divine protection.
Dès lors, dire que Jeux d’Ombres recrute toujours, cela relève de la tautologie. C’est aussi évident que 10 kilos de barbaque sur les épaules frêles de Lady Gaga.
Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à vous manifester. La seule chose qui puisse vous arriver, c’est de vous marrer un bon coup de temps à autre.

Au rang des nouvelles importantes, signalons que l’éditorial original revenait sur la deuxième édition de notre concour de scénarios, dont l’appel s’est achevé le 15 décembre (petit quiz : de quelle année ? envoyez vos réponses à notre rédac’ chef). Comme convenu, le vainqueur sera publié dans le prochain Jeux d’Ombres. Le vainqueur est connu, il s’agit de Mandragorus avec Corpus Apocryphes, un scénario pour Excidium.

Nous sommes aussi très fiers d’avoir lancé un annuaire online des JdRa. Il compte désormais plus d’un millier d’entrées ! Et nous recevons régulièrement des ajouts, des corrections, preuve s’il en fallait que cette initiative de R.Mike (qui a quitté l’équipe rédactionnelle pour ce projet) était plus qu’attendue. Il s’agit d’un travail titanesque, mais nous veillerons à le tenir à jour et à renforcer sa lisibilité et sa convivialité.
Notre webmaster n’épargne pas sa peine, lui qui a gratifié notre site web d’un nouveau visage. Fidèle au poste, il bosse sur une version plus conviviale de l’annuaire.
Sur ce point, vous avez également un rôle à jouer. A vous de débusquer toutes les petites inconsistances, les incohérences, les coquilles qui se sont glissées dans la liste. Et les oublis aussi. Nous comptons sur vous. Toute suggestion est la bienvenue.

Vous le savez, nous avons eu l’occasion de participer activement à la publication d’un numéro spécial de JDR Magazine consacré aux jeux de rôles amateurs. Il s’agit du numéro 8 qui publiait le jeu vainqueur de la troisième édition du concours des Démiurges en Herbe 3. Pour la quatrième édition du concours, Jeux d’Ombres allait encore plus loin, endossant le rôle de l’un des pools de jurés qui a vu gagner Billet rouge. Nous en reparlerons.

Mais d’ici là, toute la rédaction se joint à moi pour vous souhaiter une bonne année ainsi qu’une agréable lecture !